CV : 30 secondes pour convaincre !

Temps de lecture : 8 minutes

Les recruteurs aguerris prennent moins d’une minute pour évaluer votre CV, que vous avez mis de longues heures à peaufiner. La priorité doit donc être donnée à la lisibilité et à la compréhension de votre parcours.


Le but unique du CV : obtenir un entretien

Votre CV est un document obligatoirement dactylographié et dénué de fautes d’orthographe. Il doit être sincère car il servira de base à votre entretien.
Le contenu doit être évident pour le lecteur qui ne devra se poser aucune question.

Voici quelques conseils qui vous aideront à ouvrir les portes de votre prochain emploi.


En-tête de votre CV : ne pas la négliger !


Titre

S’il y a bien une chose essentielle sur un CV, c’est le titre ! Trop souvent oublié ou jugé inutile, à tort.
Un recruteur peut poser les yeux sur des dizaines de CV par minutes. Un bon titre de CV permet alors d’accrocher le regard du recruteur. Cela peut l’aider à mieux vous identifier et lui donner envie de découvrir votre profil.

Pour aller plus loin : Trouver le bon titre de CV et décrocher le job !

Etat-civil

Civilité
Il est inutile de mentionner Monsieur (M.) Madame (Mme) ou Mademoiselle (Mlle), sauf dans des cas précis où vous avez un prénom :
– attribuable aux 2 sexes (Claude, Dominique etc…)
– peu usuel
– méconnu ou à consonnance étrangère

*Prénom et nom
En bon français, le prénom précède le nom, bien que l’usage à l’école nous ait habitué au contraire.
Il est conseillé de différencier le prénom en minuscules et le nom en majuscules dans les cas suivants :
– votre nom est un prénom usuel (Martin, Grégoire etc…)
– vos nom et prénom sont à consonnance étrangère méconnue.

Age
Que vous le vouliez ou non, le critère d’âge reste primordial dans votre futur recrutement.
Il est donc inutile de le cacher si vous pensez être trop vieux.
Un recruteur recalculera toujours approximativement votre âge avec la date de vos diplômes.
Facilitez-lui donc la vie. Mentionnez dans tous les cas votre âge en chiffres, même si vous êtes jeune.
N’obligez pas le recruteur à un calcul mental toujours pénible en ne mentionnant que votre date de naissance, ce qui ne le met pas en bonne condition à l’égard de votre candidature.
Inutile de préciser votre lieu de naissance, sauf si votre nationalité peut être un atout pour le poste.

Situation matrimoniale
Sans rentrer dans votre vie privée, cet aspect a une importance capitale dans un recrutement sur le plan de la mobilité
.
Mentionnez toujours votre véritable situation : célibataire (vrai), vie maritale, marié(e), séparé(e), divorcé(e). Ce sont les seuls cas de figure, qui peuvent éclairer un recruteur. Par exemple n’indiquez pas que vous êtes célibataire si vous avez 2 enfants à charge avec un concubin, cela fausserait votre personnalité.


Adresse

L’unique objectif de votre CV étant d’entrer en contact, soyez sûr de pouvoir être joint.
Indiquez l’adresse où vous résidez habituellement. Cela donnera une indication sur la distance domicile-lieu de travail au recruteur. Si elle est proche du lieu de travail du recruteur, ça peut alors devenir un atout.


Moyens de contact

Indiquez en premier le n° de téléphone sur lequel vous préférez qu’on vous joigne.
Si c’est un téléphone professionnel, signalez-le, cela incitera le recruteur à la discrétion.

A partir du moment où vous postulez par internet, indiquez systématiquement l’adresse e-mail à laquelle on peut vous joindre. Au moins 50% de CV ne mentionnent pas ce point pourtant capital.

Il n’est pas rare que les Curriculum Vitae soient envoyés à partir d’une autre adresse que la sienne propre (ami, travail, autre poste) : beaucoup de recruteurs risquent de vous y recontacter par retour.
Soyez très prudent si vous envoyez votre CV avec l’adresse de votre employeur actuel, il risquerait d’être informé de votre démarche !

Il est élégant de créer une boîte spéciale pour votre recherche d’emploi et éviter que les recruteurs ne voient arriver l’adresse fantaisiste que vous avez pu créer la première fois. Tous les fournisseurs d’accès vous proposent plusieurs adresses possibles de boîtes aux lettres.
Vous pourriez créer ainsi une adresse du style job_prenom_nom@monfournisseur.com qui ne serait réservée qu’à ça.

A défaut, nommez correctement le nom qui apparaît lorsque vous envoyez un message (pour tester, envoyez-vous un message à vous-même).
Enfin, rappelez-vous qu’une adresse email est toujours sans accents, sans espaces, avec un “@” et sans “http”.


Permis

Ne mentionnez cet item que si cela apporte quelque chose pour l’emploi recherché.
Evitez de mentionner “permis bateau”, cela sous-entend que vos loisirs pourraient passer en premier.


Photo

Ne mettez votre photo QUE si elle vous met en valeur. Pas de photo mal cadrée, mal découpée, dans sa cuisine, en groupe, avec son chien, etc.
De plus la photo a un très gros inconvénient lorsqu’on maîtrise mal la technique : celui d’alourdir considérablement le poids de votre document. Un Curriculum Vitae même avec photo ne doit jamais dépasser les 100 ko.
Pour alléger la photo, il suffit de la passer en (vrai) noir et blanc ou de diminuer le nombre de couleurs à 256.
Lire aussi : Mettre une photo sur son CV : pas n’importe laquelle !


Introduction : montrez en un coup d’oeil ce que vous recherchez


Mobilité

Il est remarquable de constater combien peu de CV mentionnent la mobilité.
C’est pourtant un facteur déterminant, tant pour le poste proposé que pour une évolution de carrière.
Indiquez systématiquement les régions (ou toute France, ou International) pour lesquelles vous êtes mobile.

Objectif / Projet

Ce paragraphe, dit d’accroche, est destiné à montrer immédiatement votre objectif de carrière au recruteur. Votre ambition professionnelle.
Il permet également au recruteur de juger de la cohérence de votre candidature par rapport au poste proposé.
Le but est de résumer votre parcours, en 2/3 phrases, en insistant sur vos points forts et expliquer pourquoi vous correspondez au poste visé.

Point essentiel : votre objectif est à rédiger à chaque fois que vous postulez à un poste différent ! Servez-vous de l’offre d’emploi pour le rédiger.

Compétences

Réserver un paragraphe de ce type si les métiers que vous avez exercés nécessitent un éclaircissement.
Ne rentrez pas dans une longue litanie de lieux-communs (bureautique, classement, reporting…).


Expérience professionnelle : la partie la plus importante de votre CV


Il est recommandé de commencer par le dernier emploi. Sauf si votre dernier poste était une parenthèse dans votre vie professionnelle. Dans ce cas, mettez la dernière expérience en lien avec le poste visé, en premier.

Dates

Faire au plus simple, sous la forme “mm/aa”. De … à …
Très important : votre CV doit clairement exprimer si vous êtes en poste ou non, aussi précisez la date de fin de votre emploi, même si elle est postérieure à votre candidature ou bien mentionnez “à ce jour”.
Le recruteur comprendra que vous avez un préavis si vous êtes en poste ou saura immédiatement si vous êtes disponible.

Employeur

Mentionner clairement son nom, sauf si vous tenez absolument à une confidentialité et ne précisez alors que son activité. A contrario, inutile de mettre son adresse précise, la ville suffit.

Poste occupé

Mentionner précisément le poste. Ne pas le décrire si c’est un poste bien connu. Si en revanche le poste que vous avez occupé est particulier, décrivez-le en moins d’une ligne.

Commentaires sur le poste

Indiquer le plus souvent possible l’effectif géré ainsi que vos résultats chiffrés. Ce qui intéresse un recruteur est avant tout votre performance antérieure, gage d’une future embauche réussie.
Soyez donc toujours factuel et positif dans les termes que vous emploierez.
Ne pas s’étendre sur les postes trop lointains dans le temps ou sans importance.
Si l’expérience a été de courte durée, votre apport a forcément été minime : décrivez alors brièvement ce que cette expérience vous a apporté (ce que vous avez appris, notamment pour les jeunes diplômés)

Raisons de départ

Sauf cas exceptionnel, n’indiquez pas les raisons pour lesquelles vous avez quitté un poste. Ca pourrait vous desservir car vous ne pourrez jamais décrire brièvement des raisons argumentées. C’est seulement lors de l’entretien qu’il faut aborder ce sujet, et évidemment soyez persuasif si les motifs de départ sont différents d’une promotion. Un peu d’expériences variées, c’est bien, trop d’expériences et vous serez qualifié d’instable.

Trous dans le CV

Les dates que vous mentionnez doivent comporter un minimum de trous. Si vous avez vécu une longue période de chômage, mentionnez ce que vous avez fait durant ce temps. (Stage, formation complémentaire, création d’entreprise etc.)

Stages

Etre bref dans le descriptif mais indiquer soit votre apport, soit ce que ça vous a apporté.


Formation / Diplômes : Allez à l’essentiel !


Indiquez en premier le diplôme le plus haut obtenu, et son année d’obtention. Inutile d’indiquer le bac (sauf si vous avez une mention) si vous avez un diplôme de l’enseignement supérieur. Et encore moins le brevet des collèges…

Certains diplômes sont mal connus, aussi mentionnez l’équivalent en Bac + “x”
Ne mentionner les autres diplômes que s’ils sont complémentaires au diplôme le plus haut.

Si vous êtes peu diplômé, indiquez les formations continues les plus importantes que vous avez suivies, sans entrer dans le détail, mais en indiquant la durée.
Souvenez-vous que l”importance de votre diplôme décroit avec l’expérience acquise.
Pour les jeunes diplômés, indiquez votre formation avant vos expériences professionnelles (ou stages)

Lire aussi : CV sans expérience professionnelle : pas de panique !

La rubrique “Divers” : des informations complémentaires pour le recruteur

Langues

Indiquez les langues que vous pratiquez en précisant votre niveau.
Par ordre décroissant : langue maternelle, bilingue, courant, commercial, scolaire, à perfectionner.
En anglais, mentionnez le score obtenu au TOEFL ou au TOEIC.

Connaissances informatiques

Mentionnez les logiciels que vous pratiquez aisément.
Rappel : Excel s’écrit avec un “x” et un “c”. Word s’écrit sans “l” (fautes courantes)
Si vous précisez “bonne maîtrise de Word”, prouvez-le par une présentation impeccable de votre CV, sinon abstenez-vous !

Activités extra-professionnelles

Mentionnez juste ce qu’il faut pour vous mettre en valeur, mais pas trop.
Une “passion” peut laisser penser que votre travail passe après.
Indiquez les sports pratiqués, ou vos actions de bénévolat.
Ce paragraphe n’a d’objet que de compléter votre personnalité, aussi n’y mettez que ce qui peut vous servir !


Quelques conseils pratiques

Attention à l’orthographe !


Votre CV, comme votre lettre de motivation, se doit d’être dénué de fautes d’orthographe.
Aussi passez-le obligatoirement au correcteur automatique, relisez-le et faites-le relire par quelqu’un d’autre, car les correcteurs sont loin d’être fiables à 100%.

Une règle simple hélas trop méconnue relative à la ponctuation :
– les caractères de ponctuation simples (point, virgule, parenthèse) n’ont pas d’espace devant mais un espace après.
– les caractères de ponctuation doubles (: ; ! ?) ont toujours un espace avant et après.

Enregistrement de votre CV


Format

Votre CV doit être exclusivement enregistré au format Word (.doc), ou à défaut .rtf, ou à défaut .pdf
La raison en est simple : les recruteurs ont tous à coup sûr Word, qui lit le format rtf.
Le format pdf est lu par tous les navigateurs internet.
Bannissez le format Excel (xls) même si la mise en page vous paraît plus aisée. De même, n’utilisez pas un format image (gif, jpg), notamment issu d’un scanner, toujours beaucoup trop lourd et difficilement exploitable.

Nom donné au document

C’est l’erreur la plus fréquemment rencontrée. Vous n’êtes pas le (la) seul(e) à envoyer votre CV pour un poste !
Nommez votre document afin qu’il soit rapidement identifiable, par exemple sous la forme CV_prénom_nom.doc. Bannissez les “CVpapa”, “CV”, “2021”, “dernier” etc… qu’on peut voir passer à longueur de journée. Là encore, ayez le souci de faciliter la vie au recruteur, qui vous en sera reconnaissant.
Votre CV devant faire au maximum 100 ko, inutile de le zipper avec votre lettre de motivation. Ca oblige le recruteur à faire 2 manipulations et ne facilite pas le stockage.

Présentation

La présentation peut aller du plus simple au plus sophistiqué, mais ne jamais dépasser 2 pages imprimées.
Si vous maîtrisez mal l’informatique, allez au plus simple : contentez-vous de sauts de lignes, de tabulations, de titre en gras, d’autres soulignés, et vous ne prendrez aucun risque, du moment que votre CV est clair.
Si vous vous en ressentez le besoin, vous pouvez être un peu plus original, sans pour autant alourdir le document, dont la principale qualité doit rester la lisibilité.

Les polices de caractères les plus courantes sont le “Times new Roman” en corps 12 et “Arial” en corps 10. Les polices exotiques sont à utiliser avec parcimonie.

Un peu de couleur est la bienvenue, si elle n’est pas agressive.

Si vous suivez nos conseils, vous augmenterez fortement vos chances d’être reçu à un entretien, ce qui après tout est l’unique objectif à atteindre.

Mais n’oubliez pas le plus important : ne postulez qu’aux offres d’emploi qui vous correspondent !

Inutile donc de ratisser large, vous perdrez votre temps, et accessoirement celui des recruteurs. Ciblez ce que vous souhaitez faire, ce que vous êtes capable de faire et n’envoyez votre candidature qu’à ces postes, y compris en candidature spontanée.
Vous aurez alors toutes les chances d’être reçu pour votre futur job.




0 commentaire

A lire également

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusJ’accepte